Anatomie et proportion idéale :

Le nez est un élément majeur dans l’harmonie du visage.

Le nez idéal est défini par une multitude de critères anatomiques artistiques : un rapport projection / longueur égal à 0.67, un angle naso-frontal (entre le nez et le front) entre 115 et 130° (proche de 115° pour l’homme et plus proche de 130° chez la femme : en effet, un nez avec un angle naso-frontal plus fermé est un critère de masculinité), une légère dépression au-dessus de la pointe « supratip break » entre 5 et 12° chez la femme, une angulation sous la pointe «columellar double break » entre 30 et 45°. Ensuite, un angle naso-labial entre 95 et 105° (plus proche de 95° pour l’homme et plus proche de 105° chez la femme).

Artistiquement, les lignes de Sheen qui naissent des sourcils et descendent verticalement le long de l’arête nasale et s’évasent au niveau de la pointe doivent être harmonisées lors de la rhinoplastie.

Anatomiquement, le nez présente 3 étages :

  • Supérieur : constitué par les os propres du nez
  • Moyen : formé par les cartilages triangulaires
  • Inférieurs : formé par les cartilages alaires, qui sont 2 anses apposées l’une contre l’autre, dont la configuration définissent la structure des narines et de la pointe.

Une bosse du nez peut concerner que l’étage supérieur « bosse osseuse » ou les étages supérieur et moyen « bosse ostéo-cartilagineuses »

Selon la structure anatomique de votre nez et notamment la structure de vos cartilages, une rhinoplastie peut parfois être réalisée par acide hyaluronique, par fils tenseurs ou par chirurgie. Une consultation avec le Dr Lucas est nécessaire pour déterminer quelle technique sera la plus appropriée.

Technique de la rhinoplastie :

La voie d’abord « ouverte » ou « fermée »:
On peut réaliser une rhinoplastie ouverte ou fermée selon les cas. Le Dr Lucas privilégie les voies ouvertes car elles offrent une meilleure visibilité et la cicatrice sur la columelle est quasi-invisible à 6 mois. Cependant, pour une bosse minime ou un travail minime sur la pointe, il opte le plus souvent pour une voie fermée.

Les différents gestes possibles lors d’une rhinoplastie :

On peut corriger une bosse du dos du nez : si la base du nez est fine, on peut corriger une bosse sans forcément que des ostéotomies latérales soient nécessaires. Quand la base du nez est large, des
ostéotomies latérales sont souvent nécessaires pour prévenir une « open roof deformity ». Quand on réalise des ostéotomies latérales, on met en place un plâtre qu’il faudra garder 7 à 10 jours.

Ensuite, on peut affiner la pointe et ouvrir l’angle naso-labial, en remodelant les cartilages alaires.

Lors d’une rhinoplastie esthétique, on en profite pour corriger les troubles fonctionnels : déviation du septum symptomatique, anomalie des cornets.

Enfin, on peut corriger un épatement des narines dans le même temps opératoire.

Résultats :

Délai résultats définitifs : 2 semaines pour voir un résultat significatif, 2 à 5 mois pour voir le résultat définitif
Longévité résultats : Définitif

Avant intervention :

Arrêt tabac 1 mois avant intervention obligatoire (risque de nécrose cutanée important si tabagisme actif)
Pas de prise d’Aspirine 10 jours avant intervention, informer le Dr Lucas de toute prise de médicament anticoagulant (Sintrom, Coumadine, Eliquis, etc..) pour en organiser l’arrêt ou le relai.
Prendre Arnica gélules 5 gélules 5 fois par jour pdt 5 jours avant intervention pour prévenir hématomes.
Parfois, un scanner préopératoire est nécessaire pour planifier l’intervention.

Intervention :

Douleur : la douleur pendant l’intervention sera quasi-inexistante, avec une anesthésie adaptée
Durée intervention : 60-150 minutes selon la complexité
Anesthésie : locale avec sédation ou générale selon la complexité
Lieu : bloc opératoire
Ambulatoire ou 1 nuit d’hospitalisation

Après intervention:

Douleur post-opératoire : 1/10 répondant souvent au Dafalgan
Eviction sociale : 7-10 jours avec des hématomes et gonflement
Reprise travail: 10 jours
Reprise sport : 3 semaines

Consignes après une rhinoplastie chirurgicale :

Repos au lit sans effort importants (qui peuvent provoquer l’ouverture de petits vaisseaux pendant effort et entraîner un hématome) pendant 48h
Glace pendant 1 semaine, le plus souvent possible, pour diminuer gonflement
Arnica gélules 5 gélules 5 fois par jour pdt 5 jours après intervention pour prévenir hématomes
Arrêt du tabac définitif pour prolonger l’effet de la chirurgie et minimiser les complications
Ablation des mèches à J2, ablation du plâtre à J7-J10
Contrôle Dr Lucas J1,J2, J7, 3 semaines, 3 mois, 6 mois, 1 an
Protection solaire avec indice supérieur à 50 pendant les 6 mois suivant la chirurgie.
Le suivi de la cicatrice par le Dr Lucas pendant 1 an après la chirurgie est essentiel.

Complications de la rhinoplastie

-Saignements : ils sont possibles les premières heures mais restent habituellement très modérés. Quand ils sont trop importants, cela peut justifier un nouveau méchage plus poussé, voire une reprise au bloc opératoire.
-Hématomes : ils peuvent nécessiter une évacuation s’ils sont volumineux ou trop douloureux.
-Infection : malgré la présence naturelle de microbes dans les fosses nasales, elle est très rare. Le cas échéant, elle justifie rapidement un traitement approprié.
-Cicatrices inesthétiques : elles ne peuvent concerner que les cicatrices externes (quand elles existent) et ne sont que très rarement disgracieuses au point de nécessiter une retouche.
-Atteintes cutanées : bien que rares, elles sont toujours possibles, souvent par le fait de l’attelle nasale. Les simples plaies ou érosions cicatrisent spontanément sans laisser de traces, contrairement aux nécroses cutanées, heureusement exceptionnelles, qui laissent souvent une petite zone de peau cicatricielle.
-Asymétrie, troubles fonctionnels respiratoires, insatisfaction esthétique

Combinaisons et alternatives

Une consultation avec un examen clinique approfondi est nécessaire pour déterminer si vous pouvez bénéficier d’une rhinoplastie à l’acide hyaluronique ou aux fils tenseurs ou si une chirurgie est plus appropriée.

 

Rhinoplastie chirurgicale

 

Rhinoplastie par acide hyaluronique

 

Rhinoplastie tertiaire

 

Greffe septum pour « columelar strut graft » / révision de rhinoplastie

 

Rhinoplastie médicale

 

Rhinoplastie tertiaire